IRP MAC-TB/HIV : Comprendre comment le microenvironnement associé à la tuberculose augmente la susceptibilité à l’infection par le VIH-1 : focus sur le métabolisme et l’activation des macrophages

IRP MAC-TB/HIV entre l’UMR5089 Institut de Pharmacologie et Biologie Structurale et Laboratorio de Immunologia de emfermedades respiratorias IMEX-CONICET – Academia Nacional de Medicina

La tuberculose (TB) et le syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA) sont parmi les maladies les plus mortelles dues à un seul agent infectieux. Les deux agents pathogènes responsables de ces maladies, Mycobacterium tuberculosis (Mtb) et le VIH-1 respectivement, sont très fréquemment associés, ce qui aggrave ces problèmes de santé publique. Il est clair d’après les données cliniques que la TB aggrave la pathogenèse liée au VIH-1, cependant, les mécanismes par lesquels Mtb exacerbe l’infection par le VIH-1 sont mal connus. On sait que les macrophages sont la cible commune de ces deux agents pathogènes. Dans le cadre de la collaboration franco-argentine initiée en 2013 et structurée en laboratoire international associé (LIA #1167 2017-2020), nous avons démontré l’importance des macrophages dans l’exacerbation du VIH-1 dans le contexte de la co-infection avec Mtb.
En effet, les microenvironnements tuberculeux modifient le métabolisme et l’état d’activation des macrophages humains, les rendant non seulement sensibles à l’infection par Mtb, mais aussi à l’infection par le VIH-1 et à sa propagation entre les macrophages. Au niveau des mécanismes impliqués, nous avons révélé que ces macrophages se distinguent par leur capacité à former des nanotubes membranaires (TNT pour Tunneling nanotubes ). Ces TNT, qui relient deux ou plusieurs cellules sur de plus ou moins longues distances, sont capables de transférer le virus et sont « décorés » par le récepteur CD169/Siglec-1 (Sialic acid-binding Ig-like lectin 1).
L’inhibition de la formation des TNT ou de l’expression de Siglec-1 réduit significativement la capacité de Mtb à exacerber l’infection par le VIH-1 dans les macrophages.

Dans le cadre de notre collaboration fructueuse avec nos partenaires argentins et de notre complémentarité démontrée per de nombreuses co-publications, nous souhaitons maintenant aller plus loin dans nos projets communs. Le programme de recherche international (IRP) MAC-TB/VIH a pour objectif de vérifier l’hypothèse selon laquelle les microenvironnements associés à la TB modulent l’état métabolique et l’activation des macrophages
humains par une dérégulation des lipides, transformant ces cellules en « cheval de Troie » pour la propagation du VIH-1. Il se découpe en deux grands volets. Le premier consistera à caractériser les facteurs lipidiques responsables de la modulation de l’état métabolique et de l’activation des macrophages
exposés aux microenvironnements associés à la TB. Ce premier volet permettra de fournir une liste de lipides spécifique pour le deuxième, qui étudiera le rôle de ces lipides candidats dans les mécanismes d’exacerbation de l’infection par le VIH-1 dans les macrophages. Nous nous concentrerons sur les
mécanismes de communication intercellulaire, tels que le TNT. Le dynamisme du consortium MAC-TB/HIV et le soutien du programme IRP permettra 1) l’échange de personnel entre les deux pays, 2) la formation et la codirection de doctorants, 3) le perfectionnement des compétences de leadership et de mise en réseau
des jeunes scientifiques, 4) l’organisation d’ateliers et de réunions scientifiques, 5) la poursuite de la production scientifique de haut niveau, et 6) la publication d’articles brevetables à fort potentiel pour les deux institutions impliquées dans ce consortium.

En conclusion, le consortium MAC-TB/HIV permettra de générer de nouvelles connaissances fondamentales sur la pathogenèse liée à la co-infection TB/VIH-1, y
compris sur la transmission du VIH-1 entre les macrophages induits par la TB et, à plus long terme, sur l’établissement de réservoirs viraux chez les patients co-infectés

    Participants

    • Geanncarlo Lugo, Coordinator France
    • Luciana Balboa, Coordinator Argentina