Le CNRS ouvre un laboratoire au Brésil sur la régulation immunitaire

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et l’Université de São Paulo (USP) viennent de créer le laboratoire international de recherche (IRL) IMmune HEAlth laboratory (IMHEA)​. Cette nouvelle étape concrétise une collaboration de plus de 15 ans qui permettra de développer les connaissances sur les mécanismes immunologiques et neuro-immunologiques mis en jeu lors de situations en lien notamment avec notre exposome, l’infection, l’auto-immunité et la douleur.

Lors de la visite du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, le laboratoire franco-brésilien IMmune HEAlth laboratory (IMHEA) a été officiellement signé​ le 27 mars 2024 entre Antoine Petit, président-directeur général du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et Carlos Carlotti Junior, recteur de l’Université de São Paulo (USP). Ce laboratoire créé pour une durée de 5 ans sur le campus de l’université de São Paulo de Ribeirão Preto, étudiera les mécanismes fondamentaux de l’activation du système immunitaire lors d’infection ou d’inflammation chronique mais aussi à sa régulation afin d’éviter les dégâts collatéraux qui peuvent être associés. En effet, les réponses immunitaires doivent être étroitement régulées pour fournir une protection efficace contre les menaces infectieuses ou non infectieuses, tout en limitant les immunopathologies et les lésions tissulaires étendues, observées dans de nombreuses maladies infectieuses et auto-immunes.

La création de cet IRL a pour objectif de dynamiser la collaboration entre le CNRS et la faculté de médecine de Riberao Preto de l’Université de Sao Paulo dans la compréhension des mécanismes immunpathologiques de certaines maladies infectieuses et inflammatoires afin d’identifier de nouvelles stratégie thérapeutiques.

Ce laboratoire constitue aussi une plateforme autour de laquelle pourra se construire un programme d’échange de scientifiques et d’étudiants entre les deux partenaires. Les jeunes scientifiques, en particulier, pourrons y acquérir une expérience de recherche internationale et recevront une formation complémentaire pour améliorer leur expertise en recherche et construire leur carrière. Ce laboratoire permettra aussi d’élargir les collaborations entre les deux pays en permettant l’accueil des scientifiques désireux de mener des recherches au Brésil.

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles similaires