[:fr]La veille – CNRS Amérique du sud (Semaines du 15/02/2021 au 28/02/2021)[:]

[:fr]

Dans le cadre de ses missions, le bureau du CNRS en Amérique du Sud effectue un travail de veille scientifique sur l’ensemble du territoire. Ce bulletin a pour but de rendre compte de cette veille et d’informer notre réseau des événements et avancées scientifiques en Amérique du Sud.

International

  • 18/02/2021
Mission Mars 2020
Succès de l’atterrissage du rover Perseverance avec à son bord l’instrument français Supercam. Dans la soirée du jeudi 18 février 2021, le rover Perseverance, avec à son bord sept instruments, dont l’instrument français SuperCam, une version très améliorée de l’instrument ChemCam qui opère à bord du rover Curiosity sur Mars depuis août 2012, s’est posé dans le cratère Jezero, un bassin d’impact de 45 kilomètres de diamètre, qu’une rivière a rempli d’eau liquide il y a 3,5 milliards d’années. Cet atterrissage martien a fait l’objet d’un suivi en direct depuis la Salle de l’Espace, au Siège du CNES à Paris Les Halles. Lire l’article 
  • 24/02/2021
L’ANR lance un appel à manifestation d’intérêt « Science avec et pour la société »

Le renforcement de la place de la science dans la société, et des apports de la recherche à l’ensemble des acteurs sociétaux, sont des enjeux majeurs inscrits dans le rapport annexé au projet de loi de programmation de la recherche 2021-2030. Afin d’identifier les forces de recherche susceptibles de contribuer à une meilleure compréhension des enjeux et des pratiques en jeu dans les relations entre sciences, recherche et société, et au développement d’outils et de dispositifs innovants, l’Agence nationale de la recherche (ANR) lance un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Science avec et pour la société ». La date limite pour déposer une lettre d’intention est fixée au 30 mars 2021. Voir l’appel

 

  • 26/02/2021
Les capitalismes à l’épreuve de la pandémie
Depuis le début de la crise mondiale de la covid-19, les questionnements sur l’avenir des capitalismes se sont multipliés. Et nombre de voix se sont élevées pour que les “jours d’après” ne soient plus jamais comme “ceux d’avant”. Dans le court terme, les pronostics étaient confrontés à une incertitude radicale, invitant à la prudence : il faudra du temps pour démêler l’écheveau des responsabilités et construire d’éventuelles alternatives. La dislocation des relations internationales, l’éclatement de la zone euro, la déstabilisation de l’État social, la montée des populismes ne sont pas improbables. Mais n’est pas non plus exclue une grande bifurcation vers un nouveau modèle construit sur la complémentarité entre éducation, formation, santé et culture, qui répondrait à la demande de solidarité des citoyens et aux exigences de la transition écologique. Ces questions ont été débattues le 26 février par Robert Boyer, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Lire l’article

Régional / Amérique du Sud

  • Bureau du CNRS de Rio
Le site du bureau du CNRS de Rio de Janeiro se dote d’une nouvelle rubrique indiquant les mesures sanitaires prises depuis le début de la pandémie par chacun des pays d’Amérique du Sud face à la crise du Coronavirus. Lire la rubrique
  • 15/02/2021
Pandémie et tensions frontalières entre le Pérou et l’Équateur
Quand bien même l‘échelle nationale n’est pas la plus adaptée pour lutter contre un virus qui se moque des barrières, la pandémie mondiale a renforcé les frontières internationales à l’échelle du globe. Dans les Amériques, la pandémie a touché des frontières auparavant ouvertes et traversées par d’importants flux démographiques et économiques. Alors que le Pérou, frappé par une terrible seconde vague de l’épidémie, venait de décréter à nouveau la fermeture de ses frontières extérieures, l’armée péruvienne a mobilisé des effectifs importants dans le secteur, en envoyant au moins 1 200 soldats et une cinquantaine de véhicules blindés pour contrôler plusieurs dizaines de points de passage illégaux par où transitent les Vénézuéliens au nom de la lutte contre la Covid-19. Lire l’article
  • 18/02/2021
Publication El cuidado en América Latina
L’ouvrage collectif, dirigé par Nadya Araujo Guimamães et Helena Hirata, présente les principales dynamiques du « care » et les recherches qui lui sont consacrées dans cinq pays d’Amérique latine (Argentine, Brésil, Chili, Colombie et Uruguay). Outre la richesse des analyses présentées, le livre vise à encourager les explorations comparatives entre les situations de travail et d’emploi, les politiques publiques et les organisations sociales du care entre les différents pays de cette région. Voir l’ouvrage
  • 25/02/2021
Podcast Comment la pandémie aggrave-t-elle les inégalités en Amérique latine ?
L’Amérique latine traverse sa plus grande crise économique depuis la Seconde Guerre mondiale, fortement aggravée par la situation sanitaire. Vera Chiodi ( Université Sorbonne Nouvelle/ IHEAL ) raconte comment la pandémie renforce les écarts dans une région déjà classée parmi les plus inégalitaires au monde. Écouter le podcast
  • 26/02/2021
L’immigration latino-américaine à Paris
Miami, New York, Londres et Madrid ont reçu le plus grand nombre d’immigrés latino-américains dans le monde. Mais la France a aussi une longue tradition d’immigration d’Amérique latine qui a commencé vers 1870 et s’est intensifiée jusqu’en 1940. Cette semaine, avec « El Minuto de El Café Latino », découvrez l’histoire de l’immigration latino-américaine à Paris. Voir la vidéo

Argentine

  • 15/02/2021
Un projet de loi pour financer la science
La Chambre des députés a adopté un projet de loi sur le financement du système national de science, de technologie et d’innovation, qui vise à établir une augmentation progressive et soutenue du budget national alloué à la science et à la technologie jusqu’à ce qu’il atteigne, d’ici 2032, au moins une part de 1% du produit intérieur brut chaque année. Le projet de loi a obtenu 189 votes positifs, zéro votes négatifs et deux abstentions, et doit être débattu au Sénat pour son approbation finale. Lire l’article 
  • 23/02/2021
La production scientifique argentine : des décennies de faibles performances ?
L’évolution de la production scientifique argentine au cours des dernières décennies a fortement diminué. Sa production scientifique a perdu de sa pertinence dans le contexte international et a connu un rétrécissement profond et persistant par rapport à presque tous les pays d’Amérique latine. À titre d’exemple, le Brésil et le Mexique ont des performances de diffusion scientifique plus importantes, ayant publié en 2019, respectivement, 84 887 et 27 542 articles. L’Argentine, qui dans le passé apportait une forte contribution aux recherches scientifiques publiées, a connu un recul important et les travaux publiés par les chercheurs argentins (14 580) dépassent à peine ceux de la Colombie (14 001) et sont nettement inférieurs à ceux du Chili (15 487). Viennent ensuite, par ordre de grandeur, l’Équateur (4 786), le Pérou (4 297), Cuba (1 974), l’Uruguay (1 910) et le Venezuela (1 307). Lire l’article

 

Bolivie

  • 18/02/2021
Camila Velasco Landeau, première ingénieure spatial bolivienne à avoir participé au développement du rover, le robot explorateur de la NASA
Le jeudi 18 février, le rover s’est posé avec succès sur la planète rouge, dans le cadre de la mission Perseverance de la NASA visant à rechercher des signes de vie sur place. La chercheuse d’origine bolivienne, qui a fait ses études à l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (ISAE)  en France, a travaillé sur le développement de la SuperCam, le seul instrument français du rover, qui est situé à la tête du robot. Lire l’article 

 

Brésil

  • 19/02/2021
Un nanoscope brésilien pour étudier le graphène
Une équipe de chercheurs brésiliens du Departamento de Física da UFMG (UniversidadeFederal de Minas Gerais), dirigée par Ado Jorio de Vasconcelos, a mis au point un nanoscope –un microscope qui analyse les propriétés à l’échelle nanométrique– pour étudier le graphène, un matériau extrêmement léger, résistant et supraconducteur, dont les propriétés de supraconductivité peuvent représenter une immense avancée technologique. La présentation de ces travaux a fait la une de la revue NATURE. Lire l’article 
  • 19/02/2021
L’Agence spatiale brésilienne raconte l’évolution des satellites nationaux
Le Brésil célèbre un nouveau jalon historique. Le 28 février, le satellite Amazonia 1 a été lancé, le premier satellite d’observation de la Terre entièrement conçu, intégré, testé et exploité sur le sol brésilien. Pour atteindre ce résultat, le Programme spatial brésilien (PEB) a subi des changements institutionnels, des réorientations stratégiques et la recherche de nouveaux partenariats engagés dans l’évolution du pays dans le secteur. Pour présenter l’histoire du programme, l’AEB (Agence spatiale brésilienne) a lancé une série de publications, à la fois sur son portail institutionnel et sur les réseaux sociaux, avec des informations sur les missions, les partenariats, les descriptions techniques et la portée des satellites. Lire l’article
  • 19/02/2021
Appel à candidature de l’Ambassade de France
Pour encourager durablement la politique de formation doctorale et d’apporter un soutien aux équipes de recherche brésiliennes et françaises, l’Ambassade de France ouvre les candidatures à la bourse de cofinancement à destination des chercheurs brésiliens. Les projets approuvés bénéficieront d’une bourse de cofinancement pour des séjours en France d’une durée de six mois par an, pour un maximum des trois  années du doctorat. Le financement complémentaire obligatoire, d’une valeur minimale de 750 euros par mois, doit être garanti par une institution brésilienne ou française, publique ou privée. Voir l’appel
  • 19/02/2021
Nouvelles possibilités d’utilisation des nanobâtonnets d’or dans le diagnostic de maladies telles que les maladies d’Alzheimer et de Parkinson
Le chercheur André Farias de Moura, professeur au département de chimie de l’Université fédérale de São Carlos (DQ-UFSCar) et membre du Centre de développement des matériaux fonctionnels (CDMF), vient de publier l’article “Enhancement of opticalasymmetry in supramolecularchiroplasmonicassemblieswith long-range order” dans la revue Science. La recherche démontre que de nouvelles configurations dans l’organisation des nanobâtonnets d’or peuvent être utilisées dans le diagnostic de maladies telles que le diabète de type II, le cancer du pancréas, Alzheimer et Parkinson. En outre, les nanobâtonnets d’or peuvent également être utilisés pour accélérer la formation de peptides amyloïdes dans des modèles expérimentaux destinés à la mise au point de nouveaux médicaments et traitements pour ces maladies. La recherche a été développée au stade expérimental à l’université du Michigan, aux États-Unis, par le groupe de recherche dirigé par Nicholas Kotov en collaboration avec des partenaires de l’université de Jilin, en Chine, et grâce à la modélisation informatique menée par Moura à l’UFSCar et avec l’utilisation du supercalculateur brésilien SDumont (LNCC/MCTI). Lire l’article
  • 20/02/2021
Appui aux manifestations scientifiques franco-brésiliennes dans le Nordeste du Brésil 2021
Le Consulat général de France pour le Nordeste à Recife lance le premier appel à projet 2021 pour soutenir le débat d’idées et les manifestations scientifiques organisées dans le Nordeste du Brésil et qui impliquent la participation de personnalités scientifiques françaises.
Toutes les disciplines scientifiques sont éligibles au présent appel. Cet appel concerne des manifestations scientifiques qui se tiendront dans le Nordeste du Brésil au deuxième semestre 2021, en présentiel si les conditions sanitaires le permettent, à distance le cas échéant. Date limite d’envoi des candidatures : 1er mars 2021. Voir l’appel
  • 20/02/2021
Les chaires franco-brésiliennes dans l’état de São Paulo fêtent leurs 10 ans
Ce programme a pour vocation d’appuyer les mobilités de chercheurs français vers le Brésil tout comme celles de chercheurs brésiliens vers la France, toutes disciplines confondues. Les séjours pour les lauréats peuvent durer entre 30 et 60 jours. Créé en 2011, le programme des Chaires franco-brésiliennes dans l’État de São Paulo est géré chaque année par le Consulat Général de France à São Paulo et les trois principales universités d’état paulistes : UNESP, UNICAMP et USP. Plusieurs personnalités du monde académique et scientifique pauliste ont pris part à ces chaires dont Paola Minoprio, coordinatrice de la plateforme USP/ Pasteur ( SPPU ) et Dimas Tadeu Covas, l’actuel directeur de l’Institut Butantan, organisme qui a développé un vaccin contre la covid-19. Lire l’article 
  • 20/02/2021
La mobilisation des universités du sud du Brésil pour lutter contre la covid-19
Dans le contexte où la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement fédéral fait l’objet de vives critiques, les universités brésiliennes se mobilisent au travers de différentes actions. Les 3 principales universités paulistes (UNESP, UNICAMP, USP) ont mis à disposition de l’État de São Paulo leurs hôpitaux universitaires pour les tests de vaccins, les diagnostics et les analyses sérologiques. Lire l’article 
  • 21/02/2021
Colloque sur la vulgarisation scientifique à UNICAMP
Lundi 8 et mardi 9 mars 2021, l’Unicamp (Université d’État à Campinas) invite professeurs, chercheurs, employés et étudiants à participer au colloque sur la vulgarisation scientifique à l’Unicamp. Le colloque virtuel proposera des conférences, des tables rondes et des cours de courte durée sur des sujets liés à la diffusion scientifique. Il y aura également une section virtuelle de vidéos permettant aux enseignants, étudiants et employés departager leurs expériences en matière de communication scientifique. Voir l’évènement
  • 24/02/2021
Mission française à la FFCL/USP et l’idée de formation d’une élite culturelle
Névio de Campos, professeur d’histoire de l’éducation à l’Universitéde Ponta Grossa au Parana, a présenté sa recherche menée en France en 2019 au CESSP-EHESS sur “La Mission Française à la Faculté de Philosophie, Sciences et Lettresde l’USP aux années 30 et l’idée de formation d’une élite culturelle au Brésil” le 24 février 2021.

Chili

  • 17/02/2021
L’évolution du programme spatial chilien
Le Chili continue de progresser dans le développement d’un nouveau système spatial national qui comprend, entre autres, l’incorporation de nouveaux satellites par le biais du programme du Système national de satellites (SNSAT) et la création d’un Centre spatial national. Pour faciliter la conception d’un nouveau cadre institutionnel, Roberto Silva, commandant et ingénieur en télécommunication et informatique de l’armée de l’air chilienne (FACH), a intégré la nouvelle équipe du Ministère des sciences. « L’expérience et les connaissances du commandant Silva nous permettront de poursuivre le travail de collaboration que nous avons engagé avec le ministère de la Défense pour le développement spatial afin que la communauté scientifique, l’innovation et l’entrepreneuriat, le secteur public, l’industrie et aussi la citoyenneté, puissent bénéficier de nouvelles  opportunités dans l’espace », a déclaré le ministre des sciences, Andrés Couve. Lire l’article 
  • 18/02/2021
La base de Yelcho a 59 ans
Situé sur l’île Doumer en Antarctique, la base de Yelcho constitue une plate-forme fondamentale pour le développement des études marines et océanographiques en raison de sa proximité avec South Bay, un lieu entouré de glaciers et proche des populations de végétation sous-marine et terrestre. Voir la vidéo

Colombie

  • 17/02/2021
Les inégalités homme-femme dans le domaine des sciences en Colombie
Bien que de nombreuses chercheuses, comme Martha Ospina, directrice de l’Institut national de la santé, ou Claudia Vaca, professeure de l’Université nationale, aient apporté une contribution remarquable aux études liées à la pandémie, dans le milieu universitaire et scientifique il existe toujours un fossé entre les sexes qui n’a fait qu’augmenter pendant la pandémie. En Colombie, selon le DANE (Département administratif national de statistiques), les femmes passent deux fois plus de temps que les hommes à des activités non rémunérées, comme le montre le rapport “Femmes et hommes : les écarts entre les sexes en Colombie”. Lire l’article 
  • 20/02/2021
L’atterrissage du rover Perseverance conté en espagnol
Lorsque la Colombienne Diana Trujillo est arrivée à Miami, aux États-Unis, elle ne savait pas parler anglais et a commencé à faire le ménage pour payer ses études. Aujourd’hui, cette ingénieure aérospatiale de la NASA travaille avec les bras robotiques de Perseverance, grâce auxquels des échantillons seront prélevés sur la planète rouge. C’est elle qui a traduit en vivo vers sa langue maternelle les informations sur l’opération à l’encontre du public hispanophone. Lire l’article

Equateur

  • 10/02/2021
La plate-forme régionale LEDS-LAC met en lumière l’initiative de l’Équateur en matière de bioénergie
LEDS LAC est un réseau d’organisations et d’individus travaillant à la promotion, la conception et la mise en œuvre de LEDS (stratégies de développement à faibles émissions) en Amérique latine et dans les Caraïbes. Son objectif est de mettre en place les actions qui soutiennent la mise en œuvre de stratégies d’énergie renouvelable, principalement la biomasse. La plateforme a mis en évidence l’Équateur comme un cas de réussite dans le développement d’activités productives avec l’utilisation de la bioénergie. Lire l’article

Guyane

  • 15/02/2021
Parution du livre « Bals masqués de Guyane et d’ailleurs : regards croisés sur le Carnaval »
Cet ouvrage collectif, dirigé par Monique Blérald et Mylène Danglades (Université de Guyane), interroge le carnaval et ses composantes. Au-delà des festivités, de l’aspect ludique, le carnaval est un terrain fertile pour les chercheurs. Riche de contributions qui mêlent histoire, droit, économie, sociologie, ethnologie, linguistique, littérature, le livre décrypte l’expression des cycles, les liens sociaux et un jeu d’identité, qui en dit long sur l’évolution d’une société ambivalente, entre profane et sacré. Les auteurs ont aussi voulu mettre en exergue les points de convergence entre les différents pays en démontrant la dimension capitale du carnaval dans nos sociétés. Lire l’article 

 

Paraguay

  • 19/02/2021
L’impact de la filière de la canne à sucre au Paraguay
Des chercheurs de la Faculté des sciences agricoles de l’Université nationale d’Asunción (FCA-UNA) mènent un projet visant à déterminer l’impact de la filière de la canne à sucre biologique sur la sécurité alimentaire des producteurs membres de la Coopérative Manduvirá. Au Paraguay, la culture de la canne à sucre est exploitée industriellement depuis plus de 100 ans. La demande mondiale croissante de produits dérivés constitue une opportunité d’élargir les horizons de la culture, afin de profiter non seulement aux industriels et aux producteurs, mais aussi à tous ceux qui participent au processus, depuis l’achat des intrants jusqu’au consommateur final. Lire l’article 
  • 20/02/2021
Envoi du premier satellite paraguyen dans l’espace
Le samedi 20 février, le premier satellite paraguayen appelé Guaranisat-1 a été lancé vers la Station spatiale internationale (ISS), dans le cadre du programme de services de réapprovisionnement commercial de la NASA, le NG-15 de Northrop Grunnman. L’investissement total du gouvernement paraguayen s’élève à environ 400 000 USD à ce jour, dont 140 000 USD correspondent au matériel du satellite et le reste aux frais universitaires et à l’investissement dans l’infrastructure au sol. Une partie du projet a été financée par le gouvernement japonais. L’Université nationale d’Asunción, la Société scientifique du Paraguay et le Centre pour le développement de la recherche scientifique (Cedic) ont collaboré au projet. Lire l’article
  • 20/02/2021
La recherche au service d’une plateforme ouverte pour l’enseignement virtuel du Guaraní
L’Université nationale d’Itapúa (UNI) mène un projet de recherche visant à développer une plateforme virtuelle ouverte avec des ressources et des outils web pour l’enseignement et l’apprentissage du guarani en ligne. Le guarani est la langue maternelle d’une vaste population dans la région et compte parmi les langues d’origine indigène les plus étudiées. Pour ce projet, les chercheurs utilisent le guarani paraguayen, dont la grammaire et le premier dictionnaire ont été récemment publiés par l’Académie de la langue guarani. Lire l’article 

Pérou

  • 19/02/2021
Les conférences de vulgarisation scientifique sur l’histoire des sciences au Pérou
À partir du 24 février et jusqu’au mois d’avril, le Concytec et l’Association péruvienne d’histoire des sciences, des technologies et de la santé (APHCTS) proposent tous les mercredis une série de conférences sur “l’Histoire des sciences“, données par des historiens et des chercheurs de renom. Cet événement vise à contextualiser le développement des différentes activités scientifiques, technologiques et/ou industrielles qui ont eu lieu dans ce pays, afin de comprendre comment la science et la technologie fonctionnent et comment elles interagissent avec la culture et la société. Lire l’article 
  • 20/02/2021
L’ambassade des États-Unis au Pérou a remercié les scientifiques péruviens de l’équipe Persévérance
Rosa Ávalos et Melissa Soriano font partie de l’équipe scientifique de la NASA en charge des missions d’exploration spatiale sur la Lune et sur Mars. Melissa Soriano faisait déjà partie de l’équipe d’ingénieurs qui a travaillé sur la mission du rover Curiosity sur Mars en 2012, qui explore la surface de la planète rouge depuis cette date. Forte de cette expérience, elle a donc également été désignée pour la mission Mars 2020.Lire l’article
  • 24/02/2021
Des universitaires cherchent à optimiser la production de pisco
Dans le but de contribuer à l’industrie du pisco au Pérou, l’Université nationale d’ingénierie (UNI), avec le soutien du Fondecyt, une unité d’exécution du Concytec, mène une recherche qui cherche à tirer profit des résidus de raisins pour optimiser la production de la boisson phare du Pérou, le pisco. L’industrie nationale utilise entre 6 et 8 kilos de raisins pour la production d’un litre de pisco ou d’eau-de-vie, alors qu’avec le projet développé par l’UNI, seuls 4,5 kilos de raisins seraient utilisés pour le même litre de cette liqueur. Lire l’article

 

Uruguay

  • 15/02/2021
Signaux de l’univers quantique
Le physicien uruguayen Rafael Porto, est le dernier lauréat du prix Buchalter de cosmologie, décerné par la Société américaine d’astronomie pour son article « Señales de universo cuántico ». Ce prix prestigieux récompense chaque année des idées ou des découvertes susceptibles de générer des avancées majeures dans la compréhension de l’origine, de la structure et de l’évolution de l’univers. Rafael Porto étudie justement l’origine quantique de la structure cosmologique à grande échelle, ce qui pourrait conduire à démontrer la nature quantique de la gravité. Lire l’article 
  • 25/02/2021
Création d’un réseau de recherche en sciences sociales pour faire face aux effets de la pandémie
L’Académie nationale des sciences de l’Uruguay (Anciu), le Conseil national pour l’innovation, la science et la technologie (Conicyt) et le système des Nations unies en Uruguay ont lancé le Réseau de recherche en sciences sociales pour faire face aux conséquences de la pandémie (Risep). L’appel est destiné aux centres de recherche afin qu’ils unissent leurs efforts dans l’analyse et les propositions des politiques visant à limiter les conséquences négatives au niveau économique et social. Lire l’article

 

 [:]

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles similaires