Juillet 2021

[:fr]

Juillet 2021

Le 1er juillet, Marcelo Figueiras, le président des Laboratoires Richmond, qui a commencé il y a quelques semaines la production du vaccin Sputnik V dans le pays sous la tutelle du laboratoire Gamaleya, a assuré qu’ « il y aura deux millions de vaccins de deuxième dose par mois à partir du mois d’août ». Página/12 explique le processus de distribution des vaccins en Argentine. Par ailleurs, selon des sources officielles, au cours du mois de juin en Argentine, 8 410 643 vaccins ont été appliqués, avec une moyenne quotidienne de 280 355 vaccinations.

Le chef de la Direction nationale des migrations, Florence Carignano, a annoncé que dans les prochains jours  le quota d’entrée des voyageurs sur le territoire par voie aérienne soit flexibilisé, si le régime des contrôles du respect des quarantaines par les voyageurs se renforce dans les provinces. A partir du 1er juillet et jusqu’au 31 août,  la province de Buenos Aires a établi que toute personne quittant le pays à partir du 1er juillet devra se soumettre à une quarantaine de sept jours. Il y aura quatre jours dans un hôtel de la province de Buenos Aires et trois jours à la maison. Toutefois, la province a précisé que l’isolement obligatoire dans les hôtels ne concernera que les personnes qui quitteront le pays à partir d’aujourd’hui et non celles qui sont déjà à l’étranger et qui rentreront dans le pays dans les jours ou les semaines à venir.

Le 2 juillet, l’Argentine a atteint  près de 27 millions de vaccins depuis le début du plan de vaccination, avec l’arrivée dans la matinée de plus de 1,1 million de premières doses du vaccin Spoutnik V.

Lors d’une interview télévisée, le chef du Cabinet des ministres de la Nation, Santiago Cafiero, a déclaré que le président Alberto Fernández « évalue » une « modification du cadre réglementaire » de la loi sur les vaccins par décret qui permettrait à l’Argentine de recevoir les vaccins des laboratoires Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson donnés par les Etats-Unis.

Dans le cadre de la conférence de presse sur l’évolution du Covid-19 dans la capitale fédérale, le ministre de la Santé de la ville de Buenos Aires, Fernán Quirós, a confirmé le 2 juillet que son district mènera une étude sur la combinaison des vaccins contre le Covid-19  sur des groupes de volontaires composés de 100 à 150 personnes et a lancé un appel à ceux qui ont reçu la première dose de Spoutnik V depuis plus de 30 jours, qui ont plus de 21 ans et qui veulent participer et recevoir l’un des deux vaccins, celui d’AstraZeneca ou celui de Sinopharm.

LE 2 juillet, le maire de la ville de Buenos Aires, Horacio Rodríguez Larreta, a annoncé le retour des cours en présentiel pour les élèves du secondaire à partir de ce lundi 5 juillet.

Selon les chiffres officiels de la ville et de la province de Buenos Aires montrent qu’en raison de la pandémie, il y a en moyenne 25 % de naissances en moins.

Le 6 juillet, la secrétaire juridique et technique de la présidence, Vilma Ibarra, , en compagnie de la ministre de la Santé, Carla Vizzotti, et de la conseillère présidentielle Cecilia Nicolini, est intervenue devant la Commission bicamérale de procédure législative pour expliquer le décret présidentiel qui modifie la loi sur les vaccins contre le coronavirus. Mme. Ibarra a déclaré que « la seule option pour contracter des vaccins avec des laboratoires américains était la modification de la loi » en vigueur. Selon le député radical Gustavo Menna, le décret offre comme garanties les redevances sur les hydrocarbures, ce qui a été nié par Mme.Ibarra en précisant : « Nous avons défendu l’intégrité des actifs souverains de l’Argentine ».

Le gouverneur de la province de Buenos Aires, Axel Kicillof, a annoncé qu’à partir du mardi 6 juillet, la vaccination gratuite contre le coronavirus sera étendue à tous les citoyens de la province âgés de plus de 45 ans et qu’à partir de vendredi prochain, cette possibilité sera étendue aux personnes âgées de plus de 40 ans. Selon des sources officielles, plus de 1,5 million de personnes, soit la moitié de la population de la ville de Buenos Aires, ont déjà reçu au moins une dose.

L’Argentine a dépassé le jeudi 15 juillet les 32 millions de doses reçues depuis le début de son plan d’immunisation. Par ailleurs, suite à l’approbation par le Sénat du décret de nécessité et d’urgence modifiant la loi sur les vaccins, les États-Unis vont envoyer 3,5 millions de doses du vaccin Moderna à l’Argentine, selon des sources de la Maison Blanche. Les personnes âgées de 25 ans et plus peuvent maintenant se faire vacciner dans la ville de Buenos Aires.

Le ministère de la santé a indiqué qu’il y a maintenant 29 cas confirmés dans le pays de personnes infectées par la variante Delta du coronavirus, presque tous des passagers arrivant en Argentine en provenance de différents pays : États-Unis, Espagne, Pays-Bas, Mexique, Monténégro, Panama, France et Venezuela. Un seul cas concerne une personne qui n’a pas voyagé, mais qui a eu des contacts avec un voyageur.

Pour entrer en Argentine, il y a une mesure de quarantaine obligatoire, la réalisation d’un test antigénique et d’au moins deux tests PCR pour tout voyageur autorisé à entrer en Argentine (test PCR moins de 72h avant le départ du vol ; test antigénique à l’aéroport suivi d’un test PCR si le résultat du test antigénique est positif ; test PCR sept jours après l’entrée sur le territoire argentin). La quarantaine est levée après présentation d’un résultat négatif à l’issue du troisième test. En cas de résultat positif du test à l’arrivée en Argentine, le voyageur devra réaliser sa quarantaine dans un établissement prévu à cet effet par les autorités argentines. Les trois tests et les frais éventuels de séjour pour la quarantaine sont à la charge du voyageur. Les personnes pouvant prouver avoir contracté le Covid-19 dans les 90 jours et au moins 10 jours précédant leur voyage sont dispensées de présenter un test PCR négatif.

Le lundi 26 juillet, une douzaine de provinces ont ouvert des cours en présentiel avec des restrictions sanitaires réduites dans les écoles, après un an et demi d’arrangements pédagogiques alternatifs en raison de la pandémie. Les provinces sont : Catamarca (sauf Poman et Santa María), Chaco, Formosa, La Pampa, La Rioja, Neuquén, Río Negro, San Luis, Santa Fe et Tucumán. Dans les provinces de Córdoba, Entre Ríos et Misiones, il y aura un système mixte : des cours en présentiel et des cours virtuels.

L’Argentine se classe au premier rang mondial pour le nombre moyen de doses quotidiennes appliquées pour 100 personnes, selon les dernières données publiées sur le site Our World in Data de l’université d’Oxford. Avec l’arrivée de 730 000 vaccins d’AstraZeneca, l’Argentine compte près de 30 millions de doses reçues.

Après qu’une lettre envoyée à la Russie par Cecilia Nicolini, conseillère présidentielle, au sujet des retards dans l’arrivée de la deuxième composante du vaccin Spoutnik V ait été rendue publique dans la presse, le gouvernement argentin et le Fonds russe d’investissement direct (RDIF) ont tenu une réunion le 19 juillet. Dans un communiqué officiel conjoint publié sur le site officiel du ministère de la Santé de la Nation argentine, les parties ont exprimé leur volonté de remplir leurs engagements.

Le samedi 24 juillet, la vice-gouverneure de la province de Buenos Aires, Verónica Magario, a annoncé sur ses réseaux sociaux qu’à partir de lundi 26 juillet , la province intègre le passeport Covid, qui permettra aux entreprises d’augmenter leur capacité d’accueil de 20% avec des citoyens ayant reçu une première dose de vaccin au moins 21 jours avant. Selon le ministère provincial de la Santé, les certificats délivrés à l’étranger sont valables et aucune formalité n’est requise pour les valider. Par ailleurs, le chef de cabinet de la province de Buenos Aires, Carlos Bianco, a affirmé que le nombre de cas de contaminations au coronavirus a diminué pour la neuvième semaine consécutive dans la province de Buenos Aires.

Le 27 juillet, la ministre de la Santé, Carla Vizzotti, a annoncé qu’elle avait signé la veille un « accord contraignant » avec le laboratoire Pfizer pour la fourniture de 20 millions de doses de vaccin contre le coronavirus avant la fin de l’année 2021.

Le maire de la ville de Buenos Aires, Horacio Rodríguez Larreta, a annoncé le 27 juillet un « plan de retour progressif et graduel à la normalité » en six étapes selon l’évolution de la situation sanitaire. Parmi les mesures, ont été annoncé à partir du mardi 27 juillet l’abandon du couvre-feu, la possibilité de se réunir à l’extérieur dans les espaces publics sans restriction quant au nombre de personnes, l’autorisation des réunions dans les domiciles privés jusqu’à 10 personnes à l’extérieur (terrasses, balcons…). Les entreprises, le tourisme, les activités culturelles et religieuses et les gymnases pourront augmenter leur capacité d’accueil à 50%.

Concernant la campagne de vaccination, le gouvernement de la province de Buenos Aires a confirmé qu’à partir du 28 juillet, la vaccination sera ouverte pour toutes les personnes âgées de plus de 25 ans et qu’à partir du vendredi 30 juillet, elle sera étendue aux personnes âgées de plus de 18 ans. Le gouvernement national commencera alors à distribuer aux provinces plus de 900 000 doses du vaccin Moderna qui seront administrées aux enfants de moins de 18 ans présentant des facteurs de risque.

La ville de Buenos Aires a mis à disposition le 28 juillet le certificat Covid-19 pour prouver la vaccination. Il peut être demandé par un message Whatsapp, et un code QR est envoyé pour valider la véracité de l’information.

À la date du 30 juillet 2021, 75,2 % de la population âgée de plus de 18 ans auraient déjà commencé leur programme de vaccination contre le coronavirus, selon les dernières données officielles, et 90,1 % des personnes âgées de 60 ans et plus et 88,8 % des personnes âgées de 50 ans et plus ont déjà reçu une dose. Par ailleurs, Oscar Trotta, pédiatre et directeur de l’hôpital Garrahan, annoncé que la vaccination contre le coronavirus commencera la première semaine d’août pour les adolescents âgés de 12 à 17 ans présentant des comorbidités avec le vaccin du laboratoire Moderna.

[:]

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles similaires