Notre bureau

Historiquement, le premier bureau de représentation du CNRS en Amérique latine a été créé en 2002 à Santiago du Chili, avec une vocation régionale. Parallèlement, le Brésil a consolidé sa place éminente en Amérique latine, et s’est imposé comme un partenaire stratégique du CNRS, qui a décidé en conséquence d’y créer un bureau permanent. Le bureau du CNRS à Rio de Janeiro a été créé le 1er janvier 2010 et inauguré le 16 juin 2010.

Il est hébergé dans l’immeuble « Casa Europa » (Maison Europe, auparavant appelée Maison de France) qui héberge le Consulat général de France, d’Allemagne (depuis 2014) et de Finlande, ainsi que différents services français publics (Mission économique, Chambre de Commerce France-Brésil…) et privés. Depuis 2015, le bureau est devenu régional et assure également la représentation du CNRS pour tous les pays de l’Amérique du Sud.

Nos missions

Accompagner

Accueil et orientation des chercheurs CNRS en mission dans la région

Consolider

Conseil auprès des responsables des structures de coopération existantes dans la région

Prospecter

Identification des partenariats stratégiques à venir en fonction des priorités scientifiques et géographiques du CNRS et de ses partenaires dans la région

Notre équipe

Liviu Nicu

Directeur du bureau

Pascal Singer

Chargé de coopération scientifique

Nos principaux partenaires

Les principaux partenaires du CNRS en Amérique du Sud : les Universités

En Amérique du Sud, les principaux partenaires de collaboration du CNRS sont les Universités, acteurs majeurs du paysage de la recherche sud-américaine

Le CNRS est le premier partenaire international de l’UFRJ
Collaborations CNRS – UFRJ
Actuellement, le CNRS partage 3 IRP et 1 IRN avec l’UFRJ.
L’université d’État de Rio de Janeiro (UERJ) est une université publique de l’État de Rio de Janeiro, au Brésil, et l’une des plus grandes et des plus prestigieuses universités du pays et d’Amérique latine. Elle possède des campus dans huit villes de l’État, dont le plus grand est situé dans le quartier de Maracanã, dans la ville de Rio de Janeiro.
Collaborations CNRS – UERJ
Actuellement, le CNRS partage 1 IRN avec l’UERJ.

L’Université de São Paulo, qui compte plus de 99 000 étudiants et une dizaine de campus, fournit un quart de l’ensemble de la production académique brésilienne. Une production largement ouverte aux collaborations internationales car 45 % sont menées avec au moins un partenaire étranger. La France est le 4ème pays  partenaire de l’USP et le CNRS est son premier co-publiant  étranger devant les universités d’Harvard et du Michigan. Elle représente près de 50 % des dispositifs structurants de coopération du CNRS au Brésil.

 

Notre Centre International de Recherche (IRC)

 

Articulé initialement autour de sept grandes disciplines – les sciences humaines et sociales, les sciences de l’environnement, les sciences de l’univers, les sciences de l’information, les technologies quantiques, la biologie et l’agriculture/décarbonation -, le centre sera co-administré par les deux gouvernances, assistées par un comité de pilotage et un conseil scientifique constitué de membres extérieurs aux deux institutions. Le centre aura une durée de cinq ans reconductibles après décision favorable conjointe et comportera des programmes de recherche communément établis et soutenus par des programmes doctoraux communs, des projets collaboratifs co-financés par le CNRS, l’USP et la Fondation de soutien à la recherche de l’état de São Paulo ( FAPESP), etc.

 
Collaborations CNRS – USP

 

Il existe actuellement une coopération structurée entre le CNRS et l’USP comme ci-dessous (omission étant faite des projets SPRINT FAPESP-CNRS que l’on peut inclure si nécessaire) :

 

1 International Emergency Action

Sciences Humaines et Sociales

2023-2024        Temps, Variation et Acquisition: Nouvelles approches à l’étude du TAME à travers les langues entre le Laboratoire de Linguistique des Langues (LLING), UMR6310, Nantes et l’Université de Sao Paulo (Faculdade de Filosofia Letras e Ciências Humanas). Responsables : Marta Donazzan (France)/Ana Lucia Müller (Brésil)

5 International Research Projects

Sciences Biologiques

2019-2023        IRP IMMUNE RESPONSE TO DANGER SIGNALS entre le laboratoire d’immunologie et neurogénétique expérimentales et moléculaires (CNRS, U. d’Orléans – Valérie Quesniaux) et le Departamento de Farmacologia da Faculdade de Medecina de Ribeirao Preto, USP (Fernando Q Cunha).

Sciences Humaines et Sociales

2021-2025, IRP AMIS, Projet Archives-Médias-Images-Sociétés entre le Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA) (UMR5190-CNRS, Univ. Pierre-Mendes-France, Univ. Lumiere Lyon 2, Univ. Lyon 3 Jean Moulin, ENS LYON) (Isabelle Gaillard) et le Centro de Pesquisa em Estudos Culturais e Transformações na Comunicação (TRACC) Universidade Federal da Bahia (Itania Gomes).

2022-2026, IRP PATHOS, Passions, actions et réactions dans le monde antique entre le Centre Léon Robin de recherche sur la pensée antique (UMR 8061 CNRS, Univ. Paris-Sorbonne) (Cristina Viano) et Departamento de Filosofia, Faculdade de Filosofia Letras e Ciências Humanas (FFLCH) Universidade de São Paulo (Marco  Antonio de Avila Zingano) et le Classics, School of History, Classics, and Archaeology, University of Edinburgh (Royaume-Uni) (Douglas Cairns) et l’UNAM (Mexique), la PUC et UCLA (Etats-Unis).

2022-2026, IRP ALCOM, Contributions de l’Amérique latine à l’esquisse d’un droit commun entre le Centre Malher (UMR8103 CNRS, Univ. Pantheon-Sorbonne) (Kathia Martin-Chenut) et le CEPEDISA Universidade de São Paulo, Centro de Antropologie et de Arqueologia Forense (CAAF) Université fédérale de Sao Paulo (UNIFESP) et le Programa de Pos-Graduaçao (UNISINOS) (Deisy Ventura et Claudia Perrone Moises).

Sciences de l’Univers

2023 – 2027, IRP SARAVA, Drivers of past changes in South Atlantic Circulation and tropical South American climate entre LOCEAN (UMR7159 CNRS, MNHN, IRD) (Ioanna Bouloubassi) et l’Université Fédérale de Fluminense (Ana Luiza Albuquerque).

L’Universidade Estadual de Campinas (Unicamp) est un établissement public brésilien d’enseignement supérieur, situé dans la ville de Campinas, dans l’État de São Paulo, considéré comme l’une des meilleures universités du pays et d’Amérique latine. C’est l’une des quatre universités gérées par le gouvernement de l’État de São Paulo, avec l’Université de São Paulo (USP), l’Université de l’État de São Paulo (Unesp) et l’Université virtuelle de l’État de São Paulo (Univesp).

https://www.unicamp.br/unicamp/

L’UBA est la plus grande université d’Argentine et compte parmi les centres d’études les plus prestigieux des Amériques. En 2019, elle se classait au 73e rang du classement mondial QS des universités qui la classaient comme la meilleure université d’Amérique latine sur la base de la qualité de son enseignement, de son niveau de recherche et de son internationalisation. Près de 30% de la recherche scientifique du pays est réalisée dans cette institution.

L’Université du Chili est un établissement d’enseignement supérieur chilien, créé par la loi du 19 novembre 1842 et établi le 17 septembre 1843. C’est la plus ancienne du pays et son siège ainsi que la plupart de ses installations sont situés dans la région métropolitaine de Santiago.

La Pontificia Universidad Católica de Chile est une université privée du Chili, c’est l’une des treize universités catholiques du système universitaire chilien.

Acteurs clés de la recherche en Amérique du Sud, hors universités

Instituts de recherche sud-américains et agences de financement de la recherche

La Fondation de recherche de São Paulo est une fondation publique située à São Paulo, au Brésil, dans le but de fournir des subventions, des fonds et des programmes pour soutenir la recherche, l’éducation et l’innovation des institutions et entreprises privées et publiques de l’État de São Paulo.